Expérimentations

Les fusions acquisitions en situation : un jeu de rôle pour une prise de contrôle !

Par David Heller

Des étudiants en Master Finance du programme grande école de l’ISC Paris ont expérimenté les fusions acquisitions (Merger & Acquisition ou M&A) de façon concrète. Encadrés par une équipe de professeurs et un jury de professionnels partenaires, ils ont vécu un jeu de rôle autour cette thématique. Cette simulation s’est déroulée dans le cadre d’un projet « fil rouge » d’une durée de 2 mois.

 

Sur la photo (de gauche à droite) : Julia Guinchard (professeur de finance ISC, responsable du MBA Finance) ; David Heller (professeur de finance ISC, responsable du projet fil rouge Finance PGE) ; Frank Chuffart (ancien HEC, associé-fondateur 2C Finance) ; Paul Bougnoux (ancien ISC et ESCP Europe, associé-fondateur Largillière Finance) ; Victor Canaple (ancien ISC, M&A associé chez Societex) ; Quentin Matillon (ancien ISC, chargé d’investissement chez Arts et Biens) ; Côme Morgain (ancien EM Lyon, associé-gérant chez Euroland M&A)
Sur la photo (de gauche à droite) :
Julia Guinchard (professeur de finance ISC, responsable du MBA Finance) ; David Heller (professeur de finance ISC, responsable du projet fil rouge Finance PGE) ; Frank Chuffart (ancien HEC, associé-fondateur 2C Finance) ; Paul Bougnoux (ancien ISC et ESCP Europe, associé-fondateur Largillière Finance) ; Victor Canaple (ancien ISC, M&A associé chez Societex) ; Quentin Matillon (ancien ISC, chargé d’investissement chez Arts et Biens) ; Côme Morgain (ancien EM Lyon, associé-gérant chez Euroland M&A)

Quel a été leur rôle ?

Ce jeu nécessite 2 grandes catégories d’acteurs : les consultants en fusions acquisitions et les entreprises potentiellement acquéreuses. Les étudiants se sont mis dans la peau d’équipe de consultants en fusions acquisitions ayant décelé une opportunité de prise de contrôle d’une société cotée sur une autre. Les professionnels partenaires et professeurs de l’ISC Paris ont joué le rôle des sociétés acquéreuses. Le projet s’est conclu le vendredi 8 décembre  2017 par les soutenances orales des projets fil rouge Finance, véritable rendez-vous avec les Directions Générales des sociétés devant être à l’initiative des offres.

 

Quelles étaient les consignes de ce jeu de rôle grandeur nature ?

« Vous devez expliquer clairement l’intérêt d’entreprendre l’opération pour votre prospect », consigne du projet dirigé par David Heller (professeur de finance à l’ISC Paris, responsable de ce fil rouge)

« Au-delà des hypothèses et des calculs financiers, ce sont les synergies et la portée stratégique de l’opération qui intéressent le praticien du M&A », Paul Bougnoux (associé-fondateur Largillière Finance, alumni et responsable du Club Finance Alumni ISC Paris)

Les étudiants ont dû être suffisamment convaincants et crédibles pour que la société sélectionnée, incarnée par le jury, décide de lancer une offre publique sur la cible identifiée. Il ne s’agit plus là que de finance mais de stratégie. Le projet Fil rouge « Fusions acquisitions » a ainsi pour objectif d’évaluer la faculté de nos étudiants financiers à mettre en commun et en perspective des connaissances transversales dans les conditions actuelles de marché pour faire émerger une valeur ajoutée dans l’appréhension et la résolution d’une opération sur le marché du contrôle.

 

Quels ont été les résultats ?

« Le projet est très formateur pour la vie professionnelle. Cela nécessite beaucoup d’organisation et de rigueur. Il faut être performant en peu de temps. La soutenance, quant à elle,  permet de rendre l’exercice réel d’autant plus qu’il faut défendre notre projet en anglais », Barbara Taieb (étudiante en Master Finance et Gestion des Risques Financiers, projet Airbus-Dassault)

80% des équipes ont validé leur projet devant des professionnels ayant fait de Grandes Ecoles de Commerce et travaillant en fusions acquisitions. Les praticiens ont été particulièrement attentifs à la cohésion du groupe, l’analyse et la pertinence de l’opération. Dans leurs commentaires d’évaluation, ils ont mis en avant le sérieux, l’effort et le professionnalisme des étudiants.

 

Pour information, voilà quelques liens vers les autres projets fils rouges des Master 2 de l’ISC Paris:

 

Porteur du projet :
David Heller, enseignant chercheur à l’ISC Paris en finance et comptabilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *